ECTS (European Credit Transfert System)

Définition

ECTS, projet de Système Européen d'unités Capitalisables Transférables dans toute la communauté a été développé par la Communauté Européenne pour établir des procédures communes afin de garantir la reconnaissance académique des études à l'étranger.

Il donne les moyens d'évaluer et de comparer les niveaux d'étude et de transférer les acquis d'une université, d'une haute école à l'autre.

L'historique du Système Européen de Transfert de Crédit

  • Le point de départ est la volonté de la Communauté Européenne de créer un programme d'action communautaire en matière d'éducation, dans le but de développer une Europe de la connaissance. C'est dans ce cadre qu'a été défini le programme Socrates, et sa composante Enseignement Supérieur, Erasmus.
  • Dans tous les domaines de l'éducation, Socrates préconise la coopération européenne, qui revêt différentes formes mais dont un des éléments-clé est la notion de mobilité. Les étudiants sont incités à mener à l'étranger une partie de leurs études, et, avec Erasmus, ils peuvent apprendre pendant une période de 3 à 12 mois, dans une université ou un établissement supérieur d'un autre pays participant. Or, dans le domaine de l'éducation, les systèmes et les pratiques varient beaucoup d'un pays de l'Europe à l'autre.
  • C'est pour résoudre ce problème qu'a été créé le système ECTS : European Credit Transfer System qui permet à chaque étudiant parti à l'étranger dans le cadre de la poursuite de ses études de bénéficier de la pleine reconnaissance de celles-ci à son retour, et qui donne les moyens de comparer et de "traduire" des résultats acquis selon des modalités si variées d'un établissement à l'autre.
  • Le système ECTS permet de plus, entre les établissements, la coopération recherchée par la Commission Européenne grâce à une totale transparence sur le contenu des enseignements proposés par chaque établissement participant.

Le fonctionnement du système ECTS

Pour les établissements, quatre conditions sont requises pour participer à ECTS.

  • la constitution d'un document d'information, consultable par tous qui est la liste des enseignements dispensés.
  • la création d'un contrat pédagogique, entre l'établissement d'origine et l'établissement d'accueil.
  • l'attribution de crédits ECTS.
  • le relevé de notes.

Les crédits ECTS

Ils sont attribués aux modules de cours selon leur importance relative.

  • une année d'études représente 60 crédits.
  • ces crédits englobent le volume total de travail que l'étudiant est supposé fournir : cours magistraux, TP, séminaires, travail personnel, examens ou autres modes d'évaluation.
  • les stages en entreprises et les cours facultatifs qui font partie intégrante de l'enseignement auront les crédits alloués,
  • pour ceux qui n'en font pas partie, il n'y aura pas de crédits attribués, mais les cours peuvent être mentionnés dans le relevé de notes.

Les crédits ne sont accordés qu'aux étudiants qui satisfont aux modalités d'évaluation des cours.

Les établissements restent décisionnaires quant à leur structures d'enseignement et à leurs méthodes d'évaluation : il ne s'agit pas de les modifier dans le cadre du programme ECTS, mais de donner les moyens de les comprendre et de les "traduire".

L'échelle de notation ECTS

L'échelle de notation a été mise au point dans le but d'aider les établissements à interpréter les notes obtenues par les étudiants ECTS dans les établissements d'accueil.

Elle ne se substitue pas au système de notation en vigueur localement.

Les décisions sur la manière d'appliquer cette échelle restent de la compétence des établissements d'enseignement supérieur concernés.

Note ECTS
correspondance
Définition
A
EXCELLENT
résultats remarquables, avec seulement quelques insuffisances mineures
B
TRES BIEN
résultat supérieur à la moyenne, malgré un certain nombre d'insuffisances
C
BIEN
travail généralement bon, malgré un certain nombre d'insuffisances notables
D
SATISFAISANT
travail honnête, mais comportant des lacunes importantes
E
PASSABLE
le résultat satisfait au critères minimaux
FX
INSUFFISANT
un travail supplémentaire est nécessaire pour l'octroi d'un crédit
F
INSUFFISANT
un travail supplémentaire considérable est nécessaire

L'étudiant dans le système ECTS

  • Pour pouvoir bénéficier du système ECTS, l'étudiant doit être citoyen d'un des états membres de l'UE ou des pays de l'AELE (ou reconnu par ces états comme ayant un statut officiel de réfugié ou de résident permanent).
  • une période d'étude à l'étranger ne doit pas durer moins de trois mois ni plus d'une année.
  • les étudiants doivent se soumettre aux règles légales et institutionnelles du pays d'accueil.
  • ils doivent avoir établi avant leur départ et en accord avec les deux responsables pédagogiques des établissement d'origine et d'accueil, un programme d'études à l'étranger et le suivre tel qu'il a été défini. Tout changement demandé ne peut se faire qu'en accord avec ces mêmes responsables.
  • l'étudiant reçoit des crédits ECTS pour tout travail académique accompli avec succés, dans le cadre de son programme.
  • la plupart des étudiants ECTS :
    • étudient dans un seul établissement d'accueil appartenant à un seul pays membre de l'UE, pour une durée déterminée, et retournent ensuite dans leur établissement d'accueil.
    • mais certains peuvent décider de rester dans l'établissement d'accueil pour obtenir un diplôme,
    • et certains peuvent se rendre dans un troisième établissement pour continuer leurs études.
  • l'étudiant sélectionné pour participer au programme ECTS peut bénéficier d'une bourse de mobilité Erasmus.
  • l'étudiant est exempté des frais de scolarité dans l'établissemnet d'accueil, mais il peut être tenu de continuer de régler ses frais de scolarité dans l'établissement d'origine pendant son séjour à l'étranger.

Pour plus d'information sur les ECTS, cliquez sur le drapeau européen:

drapeau